Vivre et penser comme des porcs

Vivre et penser comme des porcs

Vivre et penser comme des porcs


Essais  1998

« Être passé de la chair à canon à la chair à consensus et à la pâte à informer est certes un progrès. Mais ces chairs se gâtent vite : la matière première consensuelle se transforme en une unanimité populiste des majorités silencieuses qui n'est jamais innocente. À ce populisme classique se greffe désormais un nouveau populisme yuppie – un techno-populisme – qui entend bien afficher sa post-modernité carnassière, prompte à digérer le best of des biens et des services de la planète. »

Conduite avec la rigoureuse férocité de ses talents de scientifique, de philosophe et de polémiste, l'analyse de Gilles Châtelet décrit le procès qui a réussi à capter la richesse de l'Homme ordinaire – le paysan libre d'Angleterre dont parlait Marx – pour fabriquer l'homme moyen des démocraties marchés.

Faut-il se résigner à une Fin de l'Histoire incarnée par une termitière ou plutôt une yaourtière à classe moyenne – style Singapour ? Peut-on imaginer que l'humanité ne soit plus que la somme statistique de citoyens-panélistes et de neurones sur pied dévorés par l'ennui et l'envie ?

Loin des récentes niaiseries pseudo-humanistes, Gilles Châtelet dénonce la Triple Alliance politique, économique et cybernétique des néo-libéraux, qui cherchent à rendre rationnelle et même festive la « guerre de tous contre tous ». Il réclame une philosophie de combat qui fasse « plus de vagues et moins de vogue ».

  

Gilles Châtelet a écrit un essai, Les Enjeux du mobile : mathématiques, physique, philosophie, ouvrage salué comme un événement.

Vivre et penser comme des porcs a été édité par Antoine Dulaure.

  

ISBN : 2-912969-00-X

148 pages - 13,72 euros

  

Dans la presse

« Implacable comme une démonstration et brûlant comme un pamphlet [...] Des livres comme celui-là, il en faudrait beaucoup pour ne pas perdre courage : aussi lucide, aussi tumultueux, aussi abrupts. »

Pierre Lepape, Le Monde

« Comme antidote, je me jette sur le pamphlet que publie Gilles Châtelet [...] Je reconnais l'héritier de Deleuze et Guattari, de Michel Foulcault et de Daniel Guérin. »

Maurice Nadeau, La Quinzaine littéraire


Dans la même collection aux éditions Exils :