Précisions sur ma poésie et moi

Précisions sur ma poésie et moi

Précisions sur ma poésie et moi


  2013

« Il n'y a rien de plus lamentable que le désir de tuer le FAIT ACCOMPLI de quelqu'un au nom des propres actes accomplis il y a cinquante ans. C'est au moment de son apparition qu'il faut défendre son geste jusqu'à le rendre inoubliable. »

« Je n'ai besoin de personne pour mon Immortalité, ni pour ma vie. je n'aime pas les hommes. Je ne crois pas que la poésie soit nécessaire au monde, ni qu'elle puisse changer le monde. Mais tant que Baudelaire restera, le lettrisme restera. Au fond je me fous de tout, mais voudrais assurer mon éternité. Il y a un moment où (une génération nouvelle arrivant au pouvoir) on bouleverse les riches et on enrichit les pauvres, on transforme les – en +. Je sais que ce moment viendra pour ma jeunesse aussi. Je vous aurai tous au tournant? Je récompenserai alors mes bons et mes méchants, moi ! Isou attend son jour de Jugement Dernier. »

Précisions sur ma poésie et moi est un document essentiel de l'esprit inousien. C'est d'abord une voix aussi orgueilleuse qu'ambitieuse. C'est aussi un pamphlet contre les milieux littéraires et artistiques, et une suite de réflexions sur les arts et la poésie. Ce livre fulgurant, publié la première fois en 1950 aux Escaliers de Lausanne, était introuvable.

Les textes d'Isidore Isou sont suivis d'un entretien entre Isidore Isou et Roland Sabatier.

  

ISBN : 2-912969-45-X

130 pages - 13 euros