Le Christ futur

Le Christ futur

Le Christ futur


Essais  2002

L’hérésie est connue comme problème religieux et théologique mais on met à jour ici une « question de l’hérésie » à l’égal de la « question juive » et dissimulée historiquement par celle-ci. Sa pertinence pour humanité est-elle comparable à celle de la Shoah ? Quelques thèses pour introduire la philosophie à l’hérésie. On appellera « hérétique » une pensée

-  qui reste irrecevable « même après explications » théologiques et philosophiques,

-  qui contient la réponse universelle à la question qui est l’homme ? C’est l’immanence radicale du temps comme passé en-Passé qui refuse la soumission à la mémoire et à l’histoire, au Monde.

-  qui donne un critère de l’Homme, c’est l’assassiné plutôt que l’Otage, le Brûlé plutôt que l’Incendié, et de son sujet, l’Étranger comme Christ futur, ultimatum ou Dernière Bonne Nouvelle.

-  Pour laquelle chaque homme est Christ ou Messie pour le Monde.

Comment renouveler, à défaut de son style, l’inspiration messianique et apocalyptique comme dernière lutte possible contre et en faveur de notre Monde ? Des éléments chrétiens, gnostiques et judaïques sont mobilisés en vue d’une science non-chrétienne ? Cet ouvrage est le premier d’un triptyque qui comprendra, à côté de cette Hérétique, une Mystique et une Érotique.

 

ISBN : 978-2912969-33-6

180 pages - 18 euros


Dans la même collection aux éditions Exils :