Essais  2000

Tout autant qu’une analyse, Empire est un essai utopique de philosophie politique, une tentative d’écrire un nouveau « Manifeste communiste » pour notre temps. Étudiant les régimes d’exploitation et de contrôle qui caractérisent l’ordre du monde, les deux auteurs cherchent à définir un modèle alternatif, une base pour une société réellement démocratique. Toute la tradition démocratique et politique de la modernité, ses ambiguïtés sont passées au crible tout comme les insuffisance du postmodernisme. Parce que nous assistons aujourd’hui à la transformation de l’idée et des pratiques de souveraineté (globalisation, fin de l’État-nation, contrôle biopolitique des individus, affirmation de la puissance américaine), un nouveau champ politique émerge, dominé par l’Empire. Face à lui, s’élève une volonté et un désir pluriels que Michael Hardt et Toni Negri définissent par la concept de « multitude » qui ne recouvre pas une classe sociale spécifique.

  

Ce livre, désormais classique, offre donc la première explication globale et profonde de la mondialisation en cours. Publié aux États-Unis par Havard University Press en avril 2000, il a connu un accueil très favorable.

Cet ouvrage a été traduit de l’anglais (États-Unis) par Denis-Armand Canal.

  

ISBN : 2-912969-16-6

558 pages - 24,39 euros


Dans la même collection aux éditions Exils :