Papiers n°37

Papiers n°37

Papiers n°37


  2021

La nature ne cesse de bouger de se transformer, son équilibre n’est que de façade. Les animaux, comme les plantes ou les virus, cherchent toujours de nouveaux territoires. D’ailleurs si notre ancêtre est africain, son ancêtre (qui est l’ancêtre de tous les primates anthropoïdes) est venu d’Asie… Notre dossier, titré les Revanches de la nature, cherche à attirer l’attention sur cette complexité. Comme les humains sont maintenant aux manettes de Gaïa, ils croient pouvoir tout faire. Le dernier livre du botaniste italien Stefano Mancuso, dont nous publions les bonnes feuilles, montre que jouer avec la nature est souvent un jeu dangereux ! Cet été, cher lecteur, chère lectrice, un été que nous vous souhaitons le meilleur et le plus libéré possible, quand vous serez dans la « nature », vous pourrez songer à cet engrenage magnifique qui relie toutes les espèces au sein du vivant.

La ville aussi, qui est la niche écologique de l’humain, est devenue un réservoir de « nature », avec de plus en plus d’animaux sauvages, comme le précisent les spécialistes au micro d’Aurélie Luneau dans son émission sur l’environnement. Cette cohabitation inédite nous invite à penser la Terre comme une immense arche de Noë sans hiérarchie entre les espèces