Le Baladin et le neuroleptique

Le Baladin et le neuroleptique

Le Baladin et le neuroleptique


Littérature  1998

« Ô contemporain, m’as-tu détrôné de mon songe ? M’as-tu moi aussi rendu esclave de tout ton fourbi d’acier et de pétrole et d’arme absolue ? »

Poète et métaphysicien, auteur de Desesperado et de Une rose dans le crâne de Descartes (Christian Bourgois éd.), Patrice Covo n’avait rien publié pendant vingt ans. Dans ce livre composé d’aphorismes et de textes lyriques, il entreprend une véritable quête d’identité et trace en creux le portrait d’une époque qui refuse tout art et toute philosophie. Cet essai de gai désespoir est suivi de la correspondance entre E. M. Cioran et l’auteur.

  

ISBN : 2-912969-04-2

88 pages - 12,96 euros

  

Dans la presse - à propos des ouvrages de jeunesse de Patrice Covo

« Plein d’imagination, Monsieur Covo est en possession d’un style remarquable. »

Henri Michaux

« Vous, l’esprit du temps qui avait donné l’ordre aux mille fantômes de résister aux malheurs. »

Dominique de Roux

« L’espèce de révélation dont vous avez été le bénéficiaire… » 

Gabriel Marcel

« Ce poète écrit des fulgurances. » 

E.M. Cioran

« Covo donne le vertige… » 

André Clavel, Les Nouvelles littéraires


Dans la même collection aux éditions Exils :