Jean-Isidore Isou

Jean-Isidore Isou

Jean-Isidore Isou


Isidore Isou est né le 29 janvier 1925 à Botosani en Roumanie. Dès l'âge de 13 ans, sa formation intellectuelle très rigoureuse le conduit à lire les auteurs importants : Dostoïevski,  Karl Marx, Baudelaire et Proust.

Le 19 mars 1942, en lisant la phrase de Keyserling, « le poète dilate les vocable », il a la révélation de la poésie lettriste. En roumain vocable signifie voyelle, le poète de 17 ans a lu : « le poète dilate les voyelles ». Il théorise sa découverte dans le Manifeste de la poésie lettriste en même temps qu'il accumule des notes sur une méthode de création intégrale qui prendra plus tard le nom de Créatique.

Aller en France, publier à Paris ses découvertes, mobilise toute son énergie. Ses manuscrits dans une valise, il traverse l'Europe en guerre et arrive dans la Capitale après la Libération, le 23 août 1945. Il abandonne son nom de famille pour ne conserver que ses deux prénoms. Isidore Isou Goldstein devient Isidore Isou.

Lire la suite sur le site du mouvement lettriste.

http://www.lelettrisme.com/pages/03_createurs/isou.php


De cet auteur aux Éditions Exils :