Jacques Henric

Jacques Henric

Jacques Henric


Jacques Henric est né à Paris le 21 décembre 1938. Enfance passée à Maintenon (Eure et Loir), École Normale d’Instituteurs de Chalons-sur-Marne en 1954-1958, un an à la Faculté des Lettres de Dijon. Il enseigne pendant dix ans dans un collège à Fismes, près de Reims, puis à Paris, dans plusieurs collèges, et au Lycée Montaigne. En 1991, il épouse Catherine Millet rencontrée en 1971 et de 1960 à 1968 écrit dans la presse communiste, notamment dans l’hebdomadaire culturel né de la Résistance, Les Lettres françaises, que dirige alors Aragon.

Il rencontre au milieu des années soixante le groupe Tel Quel. Philippe Sollers publie ses premiers textes dans la revue qu’il dirige aux éditions du Seuil, ainsi que ses trois premiers romans, Archées (1969), Chasses (1975), Carrousels (1980). Ses romans et essais suivants seront publiés pour l’essentiel chez Grasset, Denoël, Stock, puis à nouveau au Seuil, dans la collection Fiction & Cie, dirigée par Denis Roche, aujourd’hui par Bernard Comment. Jacques Henric relate son parcours biographique (politique et littéraire) dans Politique publié en 2007 aux éditions du Seuil, coll. Fiction & Cie. Son dernier ouvrage, La Balance des blancs (mars 2011) est également publié aux éditions du Seuil, dans la collection Fiction & Cie. Jacques Henric appartient depuis 1972 au comité de direction de la revue Art press que dirige Catherine Millet.

Pour plus de renseignements, voir son site :

http://www.jacqueshenric.com/


De cet auteur aux Éditions Exils :